Digitales

Digitales

.

Sur l’aquarelle de vert et d’ocre mêlés

Où les corolles s’élèvent vers l’empyrée,

Quelques cloches contemplent constamment les prés,

Quelques touches vives de pourpre et de violet.

.

Sur les vagues verdorées que le vent balaie

Jaillissent, explosent et choient comme feux diaprés

Cascades en myriades de fleurs pourprées ;

Valsent chœurs de nuées, fluides comme ballets.

.

Et dés de bergère et queues-de-loup crénelées,

Mille digitales vivoyantes d’apprêts

Tachètent de poison les prairies empourprées

En berçant de hochements leurs fleurs fuselées.

.

Violette

2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *