Le Domaine du Calvaire

Le Domaine du Calvaire
IMG_7251-2-2

                Le Domaine du Calvaire apparaît dès le début du Moyen-Âge sous la forme d’un château fortifié, dont la présence se limite à présent à quelques lignes dans les archives. En effet, ce château médiéval est rasé suite à une révolution politique et seule demeure sa chapelle, hissant toujours sa croix jusqu’aux cieux. Sur les ruines médiévales, le château tel que nous le connaissons est reconstruit au début du XVIIe siècle.

IMG_7265

Plusieurs familles nobles de la région s’y succèdent, bien qu’on n’ait que peu d’informations à leurs sujets. Le propriétaire qui marque les esprits est bien plus récent, puisqu’il rachète le domaine au début du XXe siècle. Fils de paysans pauvres, c’est une réelle ascension sociale pour ce scientifique. Épris des lieux, il passe plusieurs années à rénover l’endroit : les jardins à la française, les deux étages du château, ses douves, sa ferme, sa chapelle. C’est un travail colossal mais ce courageux propriétaire ne perd pas d’énergie, faisant même construire une serre et une orangerie.

IMG_7378

À sa mort, ce scientifique lègue le domaine à une association caritative dont s’occupe son corps de profession. C’est, dès cet événement, de nouveaux usages qui sont faits des lieux. L’association y loge des personnes dans le besoin pendant plusieurs années, jusqu’à ce que la Seconde Guerre Mondiale éclate. Le domaine est alors réquisitionné par les Allemands, avant d’être remis aux autorités françaises pour l’entraînement des forces armées.
Par la suite, les bâtiments sont mis à la disposition d’une unité d’hospitalisation infantile. Enfin, durant ses dernières années d’activité, le domaine accueille les chanceux enfants d’un centre aéré alentour.

Malheureusement, cette effervescence arrive à terme à la fin du XXe siècle. Laissé à l’abandon, le domaine est la proie de curieux pas toujours bien intentionnés. En sont la preuve les nombreux tags qui souillent la façade ainsi que les murs intérieurs, les nombreuses casses gratuites, qui vont jusqu’à un trou dans un mur de plusieurs dizaines de centimètres de pierre …
Malgré les pétitions, un lotissement viendra bientôt entourer le château, détruisant ses dépendances séculaires.

Je vous laisse avec ces quelques souvenirs des lieux.

IMG_7267

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *