Le Manoir des Enfants Bénis (le Château de la grand-mère)

                         Le lieu que je m’apprête à vous présenter est l’un des mieux conservés qu’il m’ait été donné de voir. Ce manoir affublé de tourelles paraît en effet figé dans le temps. Abandonné depuis une trentaine d’années, les meubles et objets de la vie quotidienne, de culte catholique ou bien de puériculture sont nombreux et quasiment intacts.

Au rez-de-chaussée se trouve une salle à manger époustouflante aux ornements riches et parfaitement conservés. Une tapisserie de satin dorée habille les murs surplombés par un plafond marqueté sur lequel sont peints des motifs d’un bleu profond. Oiseaux et arabesques se côtoient afin de composer des fresques dans lesquelles l’on se perd en contemplation.

Autre particularité, un tableau représentant un château, sa chapelle et des animaux domestiques surplombe la cheminée.

IMG_9280

Nous passons ensuite à la cuisine. Plafonnée de poutres, celle-ci est meublée d’une grande table sur laquelle subsistent quelques pièces de porcelaine. Autour, quelques chaises en osier et un double-plateau à roulettes.

IMG_9324

Plus loin, nous accédons à deux chambres encore en très bon état. Meubles, lampes et même literie y traversent le temps. Premier signe de présences enfantines, un landau accolé à l’un des lits deux places. Ce meuble de puériculture sera le premier d’une longue série.

Enfin, nous découvrons la cave du manoir. La cuisinière, le fourneau et les étagères sont encore jonchés de bocaux de conserves pleins et de bouteilles de liqueurs. La cave à vin compte quant à elle une centaine de bouteilles, mais que ce soit par les habitants ou bien par des visiteurs indélicats, toutes ont été vidées depuis bien longtemps.

Il est temps maintenant de monter au premier étage du manoir, qui nous réserve bien des surprises. Nous commençons par découvrir un deuxième salon. Ses murs sont couverts de planches de bois, décorées par des icônes et une gravure de scène religieuse. Les meubles sont encore en place : table, lampe à pied, landau à roulettes, baignoire pour bébé et lits. On ne sait finalement pas bien à quelle fonction cette pièce était dévolue …

IMG_9352

Au fond de ce salon-chambre, une curiosité attire notre attention. En effet, un placard comprenant encore de nombreux vêtements laisse entrevoir une petite porte dérobée. Nous nous y engouffrons et constatons avec étonnement que l’envers de celle-ci est molletonné,  comme pour étouffer les bruits susceptibles de s’en échapper. Derrière cette étrange porte, nous découvrons une chambre toute en longueur. Sur le bureau du fond sont déposées de nombreuses brochures.

IMG_9247

Notre visite se termine par la découverte d’une immense chambre où l’on trouve un fauteuil roulant, un lit d’enfant, un landau, une chaise haute et un lit-double. Cet assemblage hétérogène nous laisse dubitatifs quant aux habitants des lieux.

IMG_9249

Finalement, nous ne saurons pas quelle était exactement la fonction de ce manoir. Nous le soupçonnons d’avoir abrité un couvent, mais les éléments en ce sens restent ténus. De nouvelles informations viendront peut-être jusqu’à nous prochainement …

Coéquipier / assistant : Rodolphe (IGFB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *