Le Manoir aux Gargouilles (2018)

 

À l’issue d’un chemin longé de fleurs violettes
Où s’allongent ombres arborescentes et lierre
Se déploie fantastiquement une clairière
Dans laquelle s’élève un cortège de têtes,
Peuplade fantasmagorique de bestiaire
Échappée des rêves fantasques d’un esthète.

Ici, chiens à écailles et lions à ailettes,
Phoenix et démons grimaçants aux regards fiers
Veillent sur le manoir tendant leurs silhouettes
De chimères depuis la forêt vers l’éther :
Ce soir s’animent leurs corps de pierre
Éveillés par l’avancée de la nuit violette.

 

 

leuhanchateau

 

Étiquettes : ,

One thought on “Le Manoir aux Gargouilles (2018)”

  1. yannucoj dit :

    Une atmosphère douce amère qui enchante et incite à la curiosité !
    Ici, on se figure aisément un lieu bien entretenu, un château tout auréolé de légendes, et même, on a envie de laisser l’imaginaire se plonger dans ces époques lointaines où les messieurs faisaient le baise-main aux dames.

    Oui, on sent que ce sont de bons esprits qui hante le lieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *