Céleste

Poème écrit d’après le tableau de Marie-Sophie Jonnaert lors du challenge #CovenVision : Chaîne de réinterprétation artistique organisée par le Collectif Coven ( IG / FB ).

Marie-Sophie Jonnaert – Réinterprétation de l’illustration de Sombre Encrage (ci-dessous)

Céleste

Céleste
Je suis d’ici et d’ailleurs

Des rayons mordorés aux volutes d’orages,
De l’azur immaculé au gris en tornade,
Mes ailes nouvelles esquissent dans leur sillage
Déploiements et pérégrinations en torsades.

Mes pas glissent sur les vagues et les nuages,
Ennuagés ils virevoltent en sérénade :
La coquille est fissurée, jetés les encrages,
Aubade ouverte, je balade ma saudade.

Rêveries burlesques, mélancolie sans âge,
Je marche sur l’eau, nage sur les esplanades :
D’une croix bigarrée au loin je vois l’image
Et mes pieds que des bouts de coquille tailladent
Ici
Au loin
Se hasardent.

Le 11 mai 2021 à Reykjavik.

Réinterprétation du tableau de Marie-Sophie Jonnaert (ci-dessus).

Sombre Encrage : Réinterprétation du tableau de Jérôme Bosch
jardin des délices jérome bosch
Jérôme Bosch – Le Jardin des Délices (XVIe siècle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *